Un trou d'homme pose toujours problème à Rouyn-Noranda

Une résidente de Rouyn-Noranda a eu gain de cause devant son conseil de Ville. Jocelyne Gingras, une résidente sur la Montée-du-Sourire depuis 1980, trouvait anormal qu'un trou d'homme devant sa résidence pose problème depuis plusieurs années, malgré quelques réparations ici et là des Travaux publics.

Une résidente de Rouyn-Noranda a eu gain de cause devant son conseil de Ville. Jocelyne Gingras, une résidente sur la Montée du Sourire depuis 1980, trouvait anormal qu'un trou d'homme devant sa résidence pose problème depuis plusieurs années, malgré quelques réparations ici et là des Travaux publics.

Au lendemain de sa demande, une équipe de la Ville s'est rendue sur place pour procéder à des travaux.

« Ce que je comprenais de la demande de Mme Gingras, c'est qu'elle souhaitait avoir une réparation qui était durable au lieu que le personnel des Travaux publics procède de façon récurrente. Est-ce que ce sont les matériaux qu'ils ont utilisés qui ont fait défaut? Je ne sais pas, je ne pourrais pas vous répondre. Je suis certaine que mes confrères et consoeurs souhaitent avoir des réparations durables. »

-Sylvie Turgeon, mairesse suppléante

Des travaux de pavage sont au menu sous peu dans ce secteur.

Rappelons que ce trou d'homme a causé un capotage, le 15 mai dernier.