Une première cohorte en Techniques policières autochtones

Des étudiants autochtones débarquent en région pour suivre le tout nouveau cours de Techniques policières autochtones, offert au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Cette première cohorte est composée de 15 étudiants, dont 11 garçons.

Présentement, ils en sont au processus d'intégration. La formation va débuter en principe la semaine prochaine.

L'intégration devrait bien se faire puisqu'une partie de leur éducation au niveau secondaire est faite en français, au Nord-du-Québec.

Une fois les études collégiales terminées, les étudiants devront se rendre à Nicolet, comme tous les autres.

Voici à ce sujet, le directeur de la Formation continue et des Services internationaux au Cégep, Marc Bertrand.

« Ils doivent être admis à Nicolet, à l'École nationale de police. Donc, le but de la formation est de les préparer pour se rendre à Nicolet. Ils doivent la réussir pour être y accéder. Les dates de début et de fin ont été négociées et organisées avec Nicolet pour qu'il puisse les accueillir. Là-bas, c'est vraiment occupé parce qu'il forme tous les policiers du Québec. »

-Marc Bertrand

La fin du cours au Cégep est prévue pour novembre 2019.