Valoriser la main-d'oeuvre et le domaine forestier

Une activité servant à la promotion de la main-d'oeuvre et des métiers forestiers avait lieu cette semaine à Amos.

Au total, c'est près de 250 élèves du secondaire qui ont vu ce que sont les rudiments du domaine forestier.

Les étudiants ont appris notamment comment se fait la transformation du bois.

Le responsable des communications de l'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Nolan, tente par le fait même de recruter.

« C'est évidemment le but de la journée. On leur montre ce qu’il est possible de faire comme métier du côté de la forêt. On espère en accrocher quelque un, je dirais même plusieurs. C'est ce qu'on souhaite. On en a besoin. »

-Sébastien Nolan