Yvan Pedneault

YVANPEDNEAULT_PHOTO_02

Yvan Pedneault est la Future star iHeartRadio du mois de juillet 2019 sur les stations Énergie


Natif de Sept-­Îles où il a vécu jusqu’à l’âge de 20 ans, le chanteur Yvan Pedneault est également auteur et compositeur.  Il a étudié le théâtre musical au Collège Lionel-­‐Groulx, puis à l’École supérieure de théâtre musical de Montréal.

Depuis, il a brillé dans de nombreux spectacles musicaux. Son premier rôle, il l’obtient au sein de la distribution de RENT présenté au Québec en 2004. « Dans la peau de Collins, son amant, Yvan Pedneault exploite une voix magnifique et une présence scénique poignante », écrira‐t­‐on dans les pages de l’hebdomadaire VOIR. Puis, Lynda Lemay lui offre le rôle de Jeff dans l’opéra folk Un éternel hiver qui le mènera en France, en Belgique, en Suisse et au Québec. 

La tournée est à peine terminée que Roger Taylor et Brian May, membres de la célèbre formation britannique Queen, le choisissent personnellement pour jouer le rôle principal de Galileo dans la production torontoise We Will Rock You. Près de 800 représentations de ce spectacle seront applaudies par plus d’un million de personnes ! Ce rôle lui vaut également une nomination pour la meilleure performance masculine dans une comédie musicale au 28e gala des Dora Mavor Moor Awards. 

Le chanteur enchaîne par la suite les projets d’envergure. Il est du spectacle Queen Extravaganza qui le mène en tournée nord-américaine. Yvan Pedneault interprète ensuite le premier rôle masculin dans Rock of Ages, puis, à l’automne 2012, il se joint à la populaire production Notre-­Dame de Paris. Il y incarne Phœbus dans les versions en français et en anglais, présentées un peu partout dans le monde, notamment en Turquie, en Italie et en Corée du Sud.

En 2016, Yvan Pedneault laisse sa marque lors du concours télévisuel La Voix où il gravira tous les échelons jusqu’à la grande finale, dans l’équipe du coach Marc Dupré. « Comme d’habitude, Yvan Pedneault a été parfait. Sa constance dans l’aventure a été impressionnante », écrira le chroniqueur Hugo Dumas, dans La Presse, au lendemain de cette finale.

Il a sorti son album éponyme en mai 2017 et parcourt le Québec avec son spectacle, combinant ses nouvelles chansons à celles de Queen et d’autres groupes rocks des années 70 et 80.