Pourquoi le 15 mai est important dans l’histoire du rock

C’est le 15 mai et voici quelques raisons pourquoi cette date est importante dans l’histoire du rock :

- En 1982, Asia montent au #1 sur les palmarès américains avec leur album éponyme. Il y passera neuf semaines et deviendra l'album le plus vendu aux États-Unis en 1982. Le supergroupe incluent des membres de plusieurs groupes classiques de rock progressif, dont le bassiste/vocaliste John Wetton (qui avait été dans Mogul Thrash, Family, King Crimson, Roxy Music, Uriah Heep, U.K. et Wishbone Ash), le guitariste Steve Howe (de Yes), le claviériste Geoff Downes (de Yes et des Buggles) et leur batteur Carl Palmer (de The Crazy World of Arthur Brown, Atomic Rooster et Emerson, Lake & Palmer).

- En 1975, Fleetwood Mac jouent pour la première fois avec de nouveaux membres à El Paso au Texas. C'est la première incarnation du groupe à regrouper Stevie Nicks, Lindsey Buckingham, Mick Fleetwood, John McVie et Christine McVie.

- En 1994, Blur ont leur premier album au #1 au Royaume-Uni avec Parklife. Il passera deux ans sur les palmarès.

- En 1997, Courtney Love vend la maison qu'elle partage avec Kurt Cobain, récemment décédé. Une famille locale achète la maison pour 3 millions de dollars.

- En 1997, Oasis deviennent certains des premiers artistes à faire de la censure sur l'internet. Le groupe travaille avec Sony pour mettre fin aux sites web non-officiels qui affichent des paroles, des clips audio ou des photos du groupe.

- En 1976, les Rolling Stones ont l'album #1 aux États-Unis avec Black and Blue

- En 1971, Crosby, Stills, Nash & Young est au #1 sur les palmarès avec 4 Way Street

- En 1982, Paul McCartney et Stevie Wonder passe sept semaines au sommet des palmarès avec le single “Ebony and Ivory.”

- Et en 1984, Nils Lofgren est recruté par le E Street Band de Bruce Springsteen pour remplacer “Little” Steven Van Zandt. 

Et voilà ce qui est arrivé en date d’aujourd’hui dans l’histoire du rock.

Article original Why May 15th Matters in Rock History par Dave Basner pour iHeartRadio

Traduit par Pascal Vézina pour iHeartRadio