Dossier du F.-A.-Gauthier: la CAQ refuse de faire une enquête

Le gouvernement Legault refuse de déclencher une enquête sur le cas du traversier F.-A.-Gauthier, qui assurait la liaison entre Matane et la Côte-Nord.

Le Parti Québécois a déposé, mercredi matin, une motion demandant à l'Assemblée nationale de mandater la vérificatrice générale afin de faire la lumière sur le processus d'achat du navire au coût de 175 millions de dollars et sur la gestion du dossier par la Société des traversiers du Québec (STQ).

« En 12 ans de vie politique j’ai rarement vu une telle chose. C’est inacceptable. Je suis incrédule quant à la non-volonté du gouvernement de la CAQ d’aller au fond des choses. Ils refusent d’enquêter. Pourquoi? Qu’est-ce qu’ils craignent? Je n’arrive pas à le croire et je pense qu’on va être nombreux à se poser des questions sur le sens éthique de ce gouvernement. »

Pascal Bérubé, chef parlementaire du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia

Par ailleurs, Pascal Bérubé relance le Ministre des Transports, François Bonnardel, en le réinvitant à Matane et sur la Côte-Nord pour venir s'expliquer sur ce fiasco ainsi que sur la suite des choses.

« Le Ministre des Transports a fait deux conférences de presse à Montréal. Il refuse de venir rencontrer les intervenants dans notre région et de venir s’expliquer. »

Pascal Bérubé, chef parlementaire du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia