Pas de suite à la pétition sur les cas de découverture

Il n'y aura pas de suite à la pétition visant à éviter les cas de découverture médicale dans la région.

La Commission de la santé et des services sociaux juge que le projet de loi 130 sur la gestion des établissements de santé et de services sociaux viendra régler le problème des remplacements.

Plus de 1800 personnes avaient signé la pétition qui avait été déposée il y a deux semaines à l'Assemblée nationale.

L'objectif était de modifier la législation qui oblige un médecin spécialiste à assurer le service dans un rayon de 70 kilomètres de son lieu de travail pour l'étendre à l'ensemble d'une région.