Transport des matières dangereuses : Gaëtan Ruest participera à une journée de réflexion

Le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest, se dit préoccupé à l'idée que des convois de matières dangereuses puissent bientôt passer sur le territoire matapédien.

Il entretient une aversion pour le projet Belledune, qui prévoit le passage hebdomadaire de 240 wagons contenant du pétrole des sables bitumineux dans plusieurs municipalités du Québec dont Rimouski, Mont-Joli et Amqui.

Le maire participera donc avec plusieurs élus du Québec et du Nouveau-Brunswick à une journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire liée au transport des matières dangereuses , le 4 novembre, à Edmundston au Nouveau-Brunswick.

Parmi les panélistes, on compte des représentants du secteur ferroviaire, de différents ministères des deux provinces et des premiers répondants.

Le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest.

L'événement résulte d'une association entre l'Union des municipalités du Québec et l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.