Vers une bonne saison pour les producteurs de sirop d'érable de la région

Après une saison qualifiée de catastrophique en 2018, les producteurs de sirop d'érable de la région s'attendent à de meilleurs résultats cette année.

Selon le président du Syndicat des producteurs acéricoles du Bas-Saint-Laurent de la Gaspésie, Justin Plourde, la sève coule en abondance lorsque le thermomètre indique cinq degrés Celsius ou plus le jour et moins cinq degrés Celsius la nuit.

Cependant, ces journées où la température est plus douce sont souvent interrompues par des jours plus froid ce qui ralenti la production.

« Ça ne devrait pas être une année record, mais ça devrait quand même être une bonne saison parce qu’il reste encore beaucoup de neige à fondre en forêt. Si on regarde les prévisions de la météo à long terme, on ne prévoit pas de grandes chaleurs. On annonce du gel la nuit pour les 14 prochains jours. »

Justin Plourde, président du Syndicat des producteurs acéricoles du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Istockphoto.com/Benoitle5

Une production supérieure à celle de 2018

Les acériculteurs espèrent produire 25 millions de livres de sirop d'érable cette année, soit deux fois plus que l'an dernier.

La saison des sucres, qui a débuté à la mi-mars, devrait s'échelonner jusqu'à la fin du mois d'avril.