Procès de Paul-Émile Therrien : contre interrogatoire de sa fille

Procès de Paul-Émile Therrien : la fille de l'accusé sera contre-interrogée aujourd'hui (vendredi) au palais de justice de Victoriaville.

L'homme de 79 ans de Warwick fait face à 10 chefs d'accusation pour des crimes sexuels, dont inceste, agressions sexuelles et contacts sexuels.

Selon La Nouvelle-Union, la fille de l'accusé à raconter hier à la Cour son enfance malheureuse, les agressions et les menaces dont elle aurait été victime.

Elle affirme que les contacts sexuels ont commencé vers l'âge de 11 ans. Ils auraient pris de l'ampleur, entre autres avec des fellations, autour de 13-14 ans.

La femme a aussi affirmé que son père l'avait déjà menacé avec une arme alors qu'elle s'était confiée à la Direction de la protection de la jeunesse.

La plaignante affirme que sa belle-mère Aline Michaud a participé à au moins une agression.

La dame de 60 ans est aussi accusée dans cette affaire, mais elle subira un procès séparé.

Au début du processus judiciaire, les plaignantes ont demandé à la Cour de levée l'ordonnance interdisant de dévoiler tout renseignement susceptible de les identifier d'où la possibilité pour les médias de dévoiler l'identité des accusés

 

À LIRE AUSSI

Témoignage de la belle-fille de Paul-Émile Therrien

Début du procès de P.E. Therrien pour crimes sexuels