Un nouveau développement résidentiel pour St-Majorique

Construction - résidentielle (dedans maison en chantier)

Un nouveau développement résidentiel verra le jour à St-Majorique-de-Grantham.

Après plusieurs refus, la municipalité a obtenu gain de cause devant la Commission de protection des territoires agricoles du Québec (CPTAQ).

St-Majorique, dans un avenir rapproché, pourra mettre sur pied un nouveau développement résidentiel, unifamilial et multifamilial.

Le projet prévoit une soixantaine de terrains dotés des services d'aqueduc et d'égout et ayant une superficie d'environ 1 000 mètres carrés chacun.

Depuis des années, le peu d'espace disponible pour les nouvelles résidences représente un défi de taille pour la croissance de St-Majorique.

La municipalité a travaillé d'arrache-pied avec l'UPA, la MRC, un avocat, un agronome, un urbaniste et un aménagiste pour répondre aux critères de la CPTAQ.

Selon les élus (es) de St-Majorique-de-Grantham, un refus de la CPTAQ aurait signifié la décroissance, la dévitalisation et la perte de services aux citoyens.

L'acceptation du projet par la CPTAQ est donc une excellente nouvelle pour le milieu.