Le bulletin scolaire de votre enfant arrive. Voici les pièges à éviter dans l'analyse de ses notes.

C'est l'angoisse du moment. Les notes de votre enfant arrivent enfin. Après plusieurs semaines de dur labeur et de suivis serrés, c'est maintenant le temps de récolter le jardin des notes. 

J'entends souvent les parents se concentrer sur la moyenne du groupe. Comparer ce chiffre avec la note de leur enfant. 

J'ai demandé à Marie-Anne Lachance orthopédagogue à Sherbrooke pour vérifier si notre façon de réagir était bonne. 

Voici mes deux principales questions: 

Doit-on porter attention à la moyenne de groupe ? 

Alors, pour la moyenne, c'est une façon de valider si oui, votre enfant respecte les attentes du prof et où se situe votre enfant par rapport aux autres. Alors, le piège à éviter... Chaque enfant est différent dans son rythme d'apprentissage et possède ses forces et ses défis à relever. Par exemple, un élève qui est fort en math et faible en français, peut obtenir une bonne moyenne générale somme toute. Mais il importe avant tout de considérer ses efforts, sa persévérance et sa motivation pour réussir. Donc, les parents ne doivent pas uniquement se fier à la moyenne, mais bien à l'ensemble de l'attitude et des commentaires des enseignants. D'ailleurs, il est super important d'inciter afin d'obtenir de la rétroaction par téléphone, courriel ou exiger un rendez-vous au besoin lorsque vous avez des questions, c'est essentiel!

Maintenant, par rapport à la plus grosse erreur à ne pas faire lorsqu'on reçoit le bulletin, c'est de paniquer et de vouloir mépriser l'enfant pour ses mauvaises notes. Je m'explique...

Ce n'est pas parce que vous étiez doué dans le temps à l'école ou que votre autre enfant réussit super bien que c'est le cas de tous. Il faut donc privilégier les réussites, si minimes soient-elles et les valoriser. Une note 55% à 60% est déjà un bond de 5%. Donc c'est déjà un petit succès. Si vous faites l'inverse et dites : je m'attends à ce que tu atteignes 75% minimum, c'est une pression qui peut au contraire nuire à votre enfant et le décourager. Alors, restez toujours positif dans vos propos et communiquez avec l'enfant et les agents de réussite de l'école. C'est la base gagnante!

Avec ces outils, nous serons en mesure d'apprécier (ou non) le bulletin de nos enfants. La réussite ce n'est pas juste l'histoire d'une note, il faut toujours regarder en avant et enclencher le mode curiosité et amélioration. 

Bonne analyse ;)