Un mur antibruit érigé pour calmer la grogne

Le propriétaire du Complexe Saint-Élie Motorsports tient promesse.

Simon Homans a érigé un imposant mur antibruit derrière la ligne de départ de la piste de course afin de répondre aux exigences du Tribunal.

L'efficacité des installations, estimées à 100 000 dollars, sera testée au cours de l'été.

Monsieur Homans est confiant de pouvoir respecter un certain niveau de décibels.

Il espère que ses ennuis avec le voisinage sont maintenant choses du passé. 

Les activités des Drags St-Élie ont été sérieusement perturbées lors de cette saga judiciaire qui aura durée 7 ans.