Carnage dans deux mosquées de la Nouvelle-Zélande

C'est un jour très sombre en Nouvelle-Zélande. Une fusillade dans deux mosquées de la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande a fait au moins 49 morts et une vingtaine de blessés. 

Un Australien de 28 ans et trois présumés complices, deux hommes et une femme, associés au mouvement d'extrême droite ont été arrêtés après avoir ouvert le feu sur des fidèles rassemblés pour la prière du vendredi. Des femmes et des enfants font partie des victimes.  La police a désamorcé une bombe artisanale placée dans le véhicule du principal suspect identifié comme étant Brenton T. 

L'horreur en direct 

Le tireur a installé une caméra sur son abdomen pour se filmer alors qu'il semait la mort. La police a demandé aux médias de ne pas diffuser ces images. Les armes des tireurs sont recouvertes d'inscriptions blanches en référence au mouvement néo-nazi et au combat contre les musulmans à travers les siècles. 

D'ailleurs, le nom d'Alexandre Bissonnette, le tireur de la Mosquée de Québec, récemment condamné à la prison à vie pour la mort de 6 hommes, est inscrit sur un chargeur. Le groupuscule aurait également mis en ligne un manifeste intitulé "Le Grand Remplacement". 

La Nouvelle-Zélande a relevé son niveau d'alerte au maximum. 

Plus de détails à venir. 

Embed from Getty ImagesEmbed from Getty ImagesEmbed from Getty Images30614416',caption: true ,tld:'ca',is360: false })}); Embed from Getty ImagesEmbed from Getty ImagesEmbed from Getty Images