Chronique d'une colite - La Queen des colonos

Qui dit maladie inflammatoire de l'intestin dit aussi côlonoscopie. Bon, c'est loin d'être aussi agréable qu'une journée sur la plage à Cuba, mais c'est un passage obligé. En moins de 2 ans, je suis passée par là 4 (ou 5?) fois. Et la dernière je l'appréhendais. Mon chum m'a surnommée la Queen des colonos. J'vous jure!! La QUEEN! Ça m'a fait boire ma préparation (et tout le reste) comme une reine. Pour ceux qui ne sont jamais passé par la, (ha! Quel jeu de mot) je vous explique. Tu arrêtes de manger puis, le lendemain, tu bois un liquide (aux baies des champs, mais ça goûte zéro les framboises). Et ensuite, tu t'assures que la toilette est libre pour les 18 prochaines heures (sérieux!). Tu vas à l'hôpital et on t'assigne un lit où tu vas vivre une intrusion dans cet orifice-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Si t'es capable de rester éveillé (c'est pas mon cas pentoute) tu vas pouvoir vivre le petit voyage comme si tu étais dans le Bus magique. Tu vois toute (je sais ça prend pas de "e", mais c'est comme ça que je l'aurais dit si on était en train de se parler toi et moi). Ensuite, l'infirmière te ramène, toujours dans le même lit, dans l'endroit le plus drôle au monde. Tout le monde pète. Littéralement. Faut péter. Ils te laissent pas partir si tu pètes pas. Y'a des infirmières qui parlent de "gaz", mais la plupart utilisent vraiment le mot pète. (Confession: j'ai toujours l'impression que les gens qui pètent à côté de moi ont 117 ans, et quand je les vois je trouve que leurs pètes vont pas avec leur face.) Si tu passes par là des fois, voici mes 5 conseils pour devenir, toi aussi, la Queen (ou le King) des colonos :

  1. Mange ton repas préféré la veille. Tu vas jeûner plusieurs heures donc c'est ta récompense
  2. Choisis une nouvelle sorte de Jell-o que t'as jamais essayé avant ! C'est -un peu- exotique et c'est la seule chose qu'on peut manger pendant 24h.
  3. Apporte-toi une petite collation que tu peux cacher dans tes poches. (Je sais qu'on n'a pas le droit de manger dans la salle de réveil, mais quand je suis en train de me rhabiller, personne le sait que je mange une patte d'ours aux bananes)
  4. Mets-toi des beaux bas (c'est la seule chose que tu portes avec ta jaquette bleue d'hôpital, sont mieux d'être beaux!)
  5. Ris. Tout simplement. Les infirmières et infirmiers sont drôles. Ils aiment leur job. Ton chum, ta blonde, ta mère, ta soeur qui t'accompagnent peuvent ,eux aussi, te remonter le moral. Dis-leur de te préparer des jokes. Je vous jure que ça marche.

Voila! Tu as maintenant tout pour être, toi aussi, la Queen (ou le King) des colonos! Go! T'es capable!