INONDATIONS | La crue sera moins importante que prévu

Le maire de Gatineau avait des nouvelles encourageantes à annoncer en fin d’après-midi samedi.

Selon Maxime Pedneaud-Jobin, les quantités de pluie reçues sont moins importantes qu’anticipé, ce qui fait en sorte que la pointe de la crue attendue dimanche pourrait être de moindre ampleur.

On s’attend maintenant à ce que le niveau de la rivière des Outaouais dépasse le seuil atteint en avril 2017, mais qu'il se maintienne sous les niveaux historiques enregistrés en mai 2017.

Le maire de Gatineau a toutefois tenu à rappeler le sérieux de la situation, qui demeure très préoccupante, et invite les citoyens à continuer de s'y préparer.

« C’est moins pire que prévu, mais là-dedans, il y a le mot pire. On continue de se préparer au pire. On ne change pas nos pratiques du tout. »

- Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

La pointe est toujours attendue dimanche en fin de soiree à Gatineau.

La rivière pourrait se maintenir à ces niveaux pendant au moins une semaine.

On n'attend heureusement pas beaucoup de précipitations au cours des prochains jours, ce qui devrait aider.

Un premier centre de sinistrés ouvre à Gatineau

La Ville de Gatineau a ouvert samedi un premier centre d'aide aux sinistrés au Centre communautaire Jean-René-Monette, situé au 89 rue Jean-René-Monette, dans le secteur de Gatineau.

La Croix-Rouge est sur place et l'horaire d'ouverture du centre varie en fonction des besoins.

Aucune évacuation n'a encore été nécessaire à Gatineau, mais des visites préventives sont effectuées dans les quartiers à risque d'être inondés.

Du renfort de l'armée

Des représentants de l’armée canadienne sont arrivés à Gatineau samedi.

Ils se sont entretenus avec le maire Maxime Pedneaud-Jobin afin de faire le portrait de la situation et de déterminer les tâches que les militaires seront appelés à accomplir.

Un peu plus d'information sur la nature de leurs interventions sera donnée demain.

Des militaires pourraient notamment être appelés en renfort pour sécuriser certaines infrastructures municipales.

Les Gatinois, solidaires

Une deuxième corvée de sacs de sable s’est déroulée samedi. Environ 500 Gatinois y ont pris part et ont rempli 18 000 sacs de sable.

La Ville de Gatineau a ajouté trois sites de distribution et invite les gens qui souhaitent encore donner de leur temps à s’y présenter pour remplir des sacs.

La première victime identifiée

Par ailleurs, on connait maintenant l’identité de la dame qui a perdu la vie la nuit dernière après qu’un ponceau ait été emporté par la crue des eaux à Pontiac.

Il s’agit de Louise Séguin Lortie, 72 ans, originaire de Pontiac.

L’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes de son décès.

Sa voiture a fait une chute de plusieurs mètres alors qu’elle circulait, seule à bord de sa voiture, sur le chemin Bronson-Bryant, où un ponceau avait cédé plus tôt aux inondations.

D’autres automobilistes qui sont passés par là plus tard ont alerté les autorités et ont tenté de lui porter secours, mais en vain.

L’état d’urgence a été déclaré dans la municipalité vendredi après-midi. Plusieurs routes sont fermées.