Minimum de 21 ans pour consommer de l'alcool au Québec?

Après le cannabis, le ministre délégué à la Santé de la CAQ songe à rehausser l'âge légal pour la consommation d'alcool et de tabac. Lionel Carmant veut être conséquent avec le projet de loi sur l'âge minimum de consommation de cannabis.

La CAQ a déposé hier un projet de loi pour rehausser l'âge minimum de consommation du cannabis à 21 ans pour protéger les jeunes. Le gouvernement Legault s'appuie sur des études démontrant que la drogue peut avoir des impacts négatifs sur le développement du cerveau des jeunes jusqu'à 25 ans.

Le ministre Carmant croit que la même logique devrait s'appliquer à l'alcool et au tabac. Il s'est dit ouvert à revoir l'âge de la légalité en entrevue à CBC ce matin. Il s'est également exprimé en français, ce matin, au micro de RDI.

"La différence c'est que l'introduction du cannabis s'est faite alors qu'on avait une quantité importante de données scientifiques démontrant sa toxicité. Je pense que si l'alcool était à refaire ( la légalisation) avec toutes les données qu'on connait, peut-être que 18 ans ne serait pas le bon âge. " - Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé

LEVER DE BOUCLIERS DE L'OPPOSITION

L'opposition à Québec est contre l'idée de débattre de l'âge légal de l'alcool et du tabac.

L'ex-ministre des Transports André Fortin du PLQ se demande si la CAQ ne veut pas carrément augmenter l'âge légal de la majorité avec de tels propos. Son collègue et ex-ministre de la Santé Gaétan Barrette va encore plus loin.

"Il va monter l'alcool et la cigarette à 21 ans: bonne chance! La population va être cohérente envers la CAQ en disant: vous dites n'importe quoi!" - Gaétan Barrette, député de La Pinière

Un peu avant 10h, le ministre Carmant est revenu sur ses propos en disant préférer débattre de la légalisation du cannabis à 21 ans plutôt que de l'âge légal de l'alcool.

Le premier ministre François Legault en a ajouté en disant qu'on ne pouvait pas comparer la légalisation du cannabis et la consommation d'alcool.