Feu vert à l'Université de l'Ontario français

Queen's park ISTOCK GBLAKELEY

Victoire pour la communauté franco-ontarienne.

Le projet d'Université de l'Ontario français ira officiellement de l'avant, alors qu'Ottawa et le gouvernement Ford en sont venus à une entente quant au financement samedi.

Le fédéral assumera les coûts des quatre premières années d'exploitation, alors que l'Ontario paiera la note pour les quatre années suivantes.

La nouvelle a été accueillie avec un grand soulagement dans la communauté franco-ontarienne, notamment à l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario.

Si tout se passe bien, l'Université de l'Ontario français, qui sera construite à Toronto, accueillera ses premiers étudiants en 2021.