Université de l'Ontario français : Andrew Scheer s'en mêle

Andrew Scheer (Facebook Andrew Scheer)

Au tour d'Andrew Scheer de s'immiscer dans le dossier de l'Université de l'Ontario français.

Le chef du Parti conservateur du Canada a tenu aujourd'hui à réitérer son appui au projet.

Il confirme également qu'il s'engage à financer les coûts de démarrage de l'université, si son parti est élu le 21 octobre prochain.

Aucun montant n'est toutefois avancé pour l'instant.

« Un gouvernement sous mon leadership, élu le 21 octobre prochain, serait également prêt, suite à une entente avec le gouvernement ontarien, à financer les coûts de démarrage de l'UOF. J'aurai bientôt la chance de discuter davantage des mesures que mon parti mettra de l'avant pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles. »

Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada

Rappelons que le gouvernement de l'Ontario et le fédéral tentent actuellement de trouver un terrain d'entente pour que le projet puisse voir le jour.