Violence conjugale à Gatineau : l'accusé renonce à sa liberté

Un homme de 54 ans accusé de tentative de meurtre dans une histoire de violence conjugale a renoncé aujourd'hui à son enquête sur remise en liberté au palais de justice de Gatineau.

Jean Magambo a avoué vouloir rester en prison pour ne pas « terroriser » sa femme.

En mars dernier, l'accusé aurait attaqué sa conjointe à coups de machette.

La femme, qui est toujours à l'hôpital, a été grièvement blessée à la tête. Elle devra subir plusieurs chirurgies.