Fausse alerte à la bombe au Madrid 2.0

slide1

Une alerte au colis suspect a causé tout un branle-bas de combat mardi dans le stationnement du Madrid 2.0. L'alerte, qui s'est finalement avérée non fondée, visait un autobus voyageur d'une soixantaine de passagers.

Les occupants de l'autobus avaient rapidement été évacués, tout comme les gens présents dans le stationnement de la halte routière et dans les restaurants. Un vaste périmètre de sécurité d'un kilomètre a été érigé.

La sortie 202 en direction ouest sur l'autoroute 20 a aussi été fermée à la circulation tout l'après-midi.

Vers 13h30, un appel a été logé à la Sûreté du Québec en mentionnant qu'un object suspect était présent dans l'autobus en question. Une équipe de techniciens en explosifs et des maîtres-chien sont arrivés sur place un peu avant 16h et vers 17h15, la SQ confirmait qu'aucun engin explosif ne se trouvait à bord.

Tous les passagers de l'autobus devaient être rencontrés par les policiers avant qu'ils ne puissent reprendre la route.

Une enquête est en cours pour déterminer qui est derrière cette fausse alerte.