La Chine intéressée à la technologie du stockage de l'hydrogène comme carburant

L'UQTR reçoit ces jours-ci une délégation de l'Institut de Technologie de l'Université de Wa Han en Chine dans le cadre d'un projet de partenariat pour de développement de voitures autonomes.

Il est question de projets d'assistance à la conduite pour développer une nouvelle technologie.

On sait que l'UQTR, par le biais de son Centre de recherche sur l'hydrogène, développe le stockage de ce gaz, un carburant écologique.

La Chine est intéressée par ce procédé alors que les contraintes climatiques le mettent à l'épreuve.

Le professeur Richard Chahine est le directeur du Centre de recherche sur l'hydrogène.