La nuit de l'horreur de retour et encore plus effrayante

Nuits-de-lhorreur-au-VQA_1200x637

Pour la 4e fois, des centaines de mordus d'horreur pourront se confronter à une nuit plus qu'épeurante, les 14 et 28 septembre à Trois-Rivières. Après une pause de 2 ans, La nuit de l'horreur est de retour sous une formule revampée, améliorée et où le mystère est au coeur du scénario.

Les trois premières éditions avaient connues un fort succès dans la région, mais les organisateurs ont senti le besoin de revoir la formule. Après avoir analysé les commentaires des participants, ils ont décidé de concentrer La nuit de l'horreur autour d'une histoire, et non pas autour des conséquences et des sévices. Celle-ci se déroulera du coucher au lever du soleil, soit de 20h à 6h, au Domaine scout Saint-Louis-de-France.

Cette année, Hérôle présente une expérience immersive où les concurrents pourront se dépasser, tout en devant résoudre un mystère. Les décisions de chaque participant déterminera quels sévices ils devront vivre.

« L'Échorchée est enveloppée d'une aura de mystère et les participants tenteront de découvrir ce qui lui est arrivé. Bien entendu, tout au cours de la nuit, ils auront à négocier avec Donavan afin de contrer ses plans ou joindre ses rangs. Il s'agit d'une toute nouvelle histoire afin que les nouveaux tout comme les anciens participants puissent en profiter au maximum », mentionne Marie Milette, copropriétaire d'Hérôle.

Le forfait le plus « doux » vous permet de vivre la nuit, sans y être un participant actif. « Vous serez invisible pour les personnages. Il s'agit d'une bonne option pour ceux qui veulent accompagner leurs amis », peut-on lire sur la description disponible en ligne.

Le scénario le plus « sévère » pourrait quant à lui vous permettre de vivre les expériences suivantes: être abandonné dans les bois, être enfermé dans un espace restreint, devoir manipuler et manger des insectes, être trainé au sol, être enterré vivant et bien d'autres.

La sécurité demeure au centre des préoccupations des organisateurs. Une équipe médicale sera à nouveau sur place et les animateurs sont formés pour reconnaitre les signes d'inconfort et de détresse des participants.

Les inscriptions pour La nuit de l'horreur se font en ligne et les participants peuvent choisir le degré d'intensité de l'expérience qu'ils souhaitent vivre.