Meurtre d'Ophélie Martin-Cyr: jour 3 de l'enquête préliminaire de René Kègle

rene-kegle-photo-facebook

L'enquête préliminaire de René Kègle se poursuit ce jeudi au palais de justice de Trois-Rivières pour une troisième journée. Déjà plusieurs témoins sont venus raconter leur version des faits concernant le meurtre d'Ophélie Martin-Cyr et de leur implication dans cette histoire.

Il faut rappeler que les propos de tous les témoins sont frappés d'une ordonnance de non-publication, afin de protéger la preuve en vue d'un éventuel procès.

Le coaccusé de Kègle, Francis Martel, viendra témoigner devant le juge jeudi. Il est l'un des témoins les plus importants dans cette affaire.

La jeune femme qui s'est échappé du véhicule en fonction dans lequel prenaient place Kègle et Martel a livré sa version des faits mercredi après-midi.

Puisqu'elle est âgée de plus de 18 ans, elle devait normalement se présenter dans la salle d'audience, où se trouve le présumé meurtrier. Toutefois, pour faciliter son témoignage, le juge lui a permis de répondre aux questions du procureur de la Couronne et de l'avocate de la défense dans une autre salle.

Elle a raconté comment elle a vécu la journée du 9 octobre 2018, journée où Ophélie Martin-Cyr a été tuée, sans démontrer d'émotion particulière et avec des réponses très brèves.

De son côté, René Kègle est demeuré très attentif au témoignage de celle envers qui il est accusé de tentative de meurtre.

La jeune femme, dont on ne peut révéler l'identité, devrait terminer son témoignage jeudi.

Mercredi, deux policiers de Repentigny ont aussi été appelé à raconter comment ils ont procédé à l'arrestation de René Kègle.

L'automobiliste qui a secourru la jeune femme a de son côté été très émotive au moment de revenir sur les événements qu'elle a vécus.

Les audiences se termineront vendredi.