Nouveau cri du coeur des intervenants de la DPJ

DPJ

Les intervenants (es) à la DPJ lancent un appel à l'aide aux députés de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Bientôt, ils iront porter aux élus(es) un toutou en peluche afin de leur rappeler leur engagement à faire de la protection de la jeunesse une priorité nationale.

Les peluches auront toutes une médaille portant une note biographie tel que : Olivia, 5 ans. En foyer d'accueil depuis l'âge de 2 ans et demi. S'automutile. William, 8 ans. Troisième foyer d'accueil. Hyperactif. Agressif envers ses professeurs. A connu une maison familiale avec boissons et armes qui traînent.

Pour les intervenants (es), ces toutous personnifient les milliers d'enfants confiés chaque année à la DPJ. 

Ils dénoncent du coup la pénurie de personnel, la surcharge de travail et l'allongement des listes d'attente. 

Ils déplorent que rien n'ait encore changé depuis le drame de Granby où une jeune fille de 7 ans a perdu la vie.


Sylvie Godin est représentante nationale APTS pour la Mauricie et le Centre-du-Québec

"Ce toutou doit leur servir de rappel quant à l'urgence de la situation et à leurs responsabilités envers tous les enfants du Québec, pour la protection desquels ils se sont engagés solennellement au Salon bleu de l'Assemblée nationale. La misère, la négligence, les abus et la violence faite à nos enfants ne prennent malheureusement pas de répit. Il faut des solutions énergiques immédiates pour nos enfants. Ça presse!"