Ce qui s’est passé le 31 janvier dans l’histoire du pop

C’est le 31 janvier, et voici ce qui est arrivé en date d’aujourd’hui dans l’histoire de la musique pop

En 1981, Justin Randall Timberlake naît à Memphis au Tennessee. Il commence à chanter du country et de la musique gospel à l'enfance et, à l'âge de 11 ans, il participera à la compétition Star Search. Timberlake jouera plus tard dans le All-New Mickey Mouse Club avec Britney Spears, Christina Aguilera, Keri Russell, JC Chasez et le Canadien Ryan Gosling. Il se joindra à NSYNC ("It's Gonna Be Me," "Bye Bye Bye") avant de se lancer dans une carrière solo qui produira des hits comme "Can't Stop the Feeling" et "Say Something."

- En 2010, Beyoncé gagne dans 6 des 10 catégories dans lesquelles elle est nominée aux Grammys, créant ainsi un record pour le plus de victoires par une artiste. Taylor Swift gagne Album de l'année (pour Fearless), faisant d'elle la plus jeune gagnante dans cette catégorie.

- En 1981, “The Tide Is High” de Blondie montera au #1 sur le Billboard Hot 100. C'est la troisième chanson du groupe à arriver au sommet de ce palmarès.

- En 2010, le Canadien Leonard Cohen reçoit un Lifetime Achievement Award aux Grammys. Le Montréalais blague qu'il "a toujours été touché par la modestie de l'intérêt de l'Académie pour mon travail."

- En 2008, Britney Spears est mené de sa maison à Los Angeles en ambulance, avec une escorte policière, jusqu'au centre médical UCLA, pour des soins psychiatriques. Une cour déclare plus tard que la star du pop ne peut s'occuper d'elle-même et que son père sera son gardien.

- En 1999, Cher chante l'hymne national américain au Super Bowl XXXIII à Miami. Stevie Wonder joue le spectacle de la mi-temps.

Et voilà ce qui est arrivé en date d’aujourd’hui !

Suivez @jrk_media sur Twitter & Instagram

Traduit par Pascal Vézina pour iHeartRadio