Fin de conflit en vue chez ABI ?

Voilà peut-être un signe que l'on se rapproche d'un retour au travail chez ABI. 

Alcoa a publié 5 offres d'emplois pour l'usine de Bécancour au cours des dernières heures. Deux postes sont à combler en santé et sécurité au travail, un à l'entretien et deux aux opérations. 

Parmi les aptitudes recherchées pour 4 des 5 offres, on mentionne que les candidats devront être des agents de changement en matière de culture de relations de travail et d'organisation de travail. 

L'employeur n'a pas voulu commenter ces récentes offres, voulant laisser toute la place aux négociations.

Consultez les offres d'emploi ici : https://alcoa.wd5.myworkdayjobs.com/careers

 

Par ailleurs, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) offre son appui aux travailleurs (es) de l'Aluminerie de Bécancour.

Plus d'une centaine de délégués iront rencontrer aujourd'hui les travailleurs (es) en lock-out.

Il y a près de 13 mois maintenant que le lock-out a été déclenché chez ABI.

Les négociations achoppaient sur le financement du régime de retraite et le respect de l'ancienneté dans les mouvements de main-d'oeuvre.

La CSQ est d'avis qu'il est grand temps qu'il y ait un dénouement positif à ce lock-out.

 

Selon TVA Nouvelles, Québec élabore actuellement un projet d'entente.

Bien que le gouvernement laisse place à la négociation, le projet pourrait être présenté aux travailleurs et à la direction d'ABI pour régler le conflit.