La crise SNC-Lavalin fait mal à Justin Trudeau

L'affaire SNC-Lavalin fait mal au Parti libéral de Justin Trudeau. Son parti a chuté à 35% dans les intentions de vote alors que plusieurs Québécois remettent en question son leadership selon un nouveau sondage Léger-Journal de Montréal.

Les libéraux de Justin Trudeau ont perdu 4 points par rapport au dernier coup de sonde effectué avant l'éclatement du scandale le 7 février dernier. La crise profite surtout aux conservateurs qui ont gagné 5 points, à 26% des intentions de vote selon le sondage. 7 Québécois sur 10 estiment que le premier ministre a mal géré la crise SNC-Lavalin.

Le Bloc québécois récolte 17% d'appuis alors que le NPD se retrouve derrière le Parti vert avec 7% d'appuis. 

DES CHEFS MOINS POPULAIRES QUE LEUR PARTI

Malgré ces résultats, le Parti libéral du Canada peut se consoler sur la notoriété de son chef qui reste le plus populaire auprès des électeurs québécois avec 28 % d'appuis. Il est loin devant Andrew Sheer qui ne récolte que 16% d'appuis. L'impopularité du chef conservateur pourrait faire la différence sur les bulletins de vote dans plusieurs circonscriptions cet automne.

Le sondage a été réalisé auprès de 1014 Québécois du 8 au 11 mars 2019. Sa marge d’erreur est de 3,08 %, 19 fois sur 20.