Le tramway est officiellement financé à Québec

trudeau

Le compte est bon dans le dossier du tramway à Québec. Justin Trudeau est venu confirmer en personne lundi une subvention fédérale de 1,2 milliard de dollars qui permet ainsi de boucler le financement du projet de réseau structurant de transport en commun.

La facture totale de l'un des plus gros projets d'infrastructures à être réalisé dans la capitale s'élève à 3,3 milliards de dollars.

Le gouvernement provincial assume la plus grosse par du lion avec un investissement de 1,8 milliard tandis que la ville consacrera un montant de 300 millions de dollars.

Le ministre des Transports François Bonnardel était d'ailleurs présent lors de l'annonce pour réitérer l'engagement du gouvernement Legault.

Québec est la seule grande ville canadienne qui ne possède pas de réseau structurant de transport collectif. Dépendre de l'auto pour aller à chaque jour jours au travail, ça coûte cher. Aujourd'hui on a des bonnes nouvelles à transmettre.
 

- Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Cette annonce fait suite à une entente de principe conclue en juin dernier avec la Ville de Montréal qui a consenti à transférer les 800 millions manquants en échange d'une garantie pour le prolongement de sa ligne rose à moyen terme.

Le maire Labeaume avait alors refusé de crier victoire préférant attendre la confirmation du premier ministre canadien qui arrive à quelques semaines du déclenchement des élections fédérales.

Je ne pouvais rêver d'une plus belle rentrée et nous vivons aujourd'hui un moment important de l'histoire de Québec. Ce projet a été longuement réfléchi, il y a plus de 10 ans maintenant que nous avons débuté le travail par notre plan de mobilité durable qui fut la genèse du projet que nous connaissons aujourd'hui. Et dire qu'il y a encore des gens qui disent que nous ne cultivons pas les vertus de la patience.

- Régis Labeaume, maire de Québec

La construction du tramway s'amorcera en 2022 et le trajet de 23 kilomètres doit être opérationnel en 2026.

Le nouveau mode de transport fera la liaison entre le secteur de Louis XIV dans Charlesbourg jusqu'à l'avenue Legendre dans l'ouest de la ville, en passant par la Colline parlementaire.

Le projet comprend deux portions souterraines qui totalisent 3,5 kilomètres de métro.

Deux autres lignes de trambus qui ne nécessiteront pas de ligne électrique aérienne seront également déployées sur une distance de 17 kilomètres.

Maintenant que le budget est bouclé après des mois de tergiversations, l'administration Labeaume peut se concentrer sur le programme d'aide aux commerçants qui seront affectés par le mégachantier.