Les Québécois seraient favorables au contrôle des discours racistes

CKTB_NEWS-Racism

Les Québécois se distinguent de leurs compatriotes canadiens sur la question des discours haineux.

59% des répondants à un sondage Mainstreet - Capitales Médias estiment que le gouvernement devrait limiter les propos racistes et xénophobes au risque de limiter la liberté d'expression.

Ils sont seulement 13% à être en désaccord avec cette affirmation.

Cette proportion n'atteint que de 25% à l'échelle nationale alors que la majorité des gens interrogés sont mitigés.

La réconciliation avec les autochtones, le prix des médicaments ainsi que l'écart salarial entre les hommes et les femmes sont des thèmes qui font davantage consensus au sein de la population.
 
Le coup de sonde réalisé les 30 et 31 juillet auprès de 2 463 Canadiens s'intéressait aux enjeux potentiels de la prochaine campagne électorale.

La marge d'erreur est de 1,97%.