PORC : l'entreprise F. Ménard vendue à Olymel

18342795_1193648200763316_1498737262962774903_n

Les activités porcines de l'entreprise F. Ménard d'Ange-Gardien, en Montérégie, passent aux mains d'Olymel et de Sollio Agriculture. L'achat des actifs par les deux divisions de La Coop fédérée a été officiellement annoncé par communiqué ce matin.

F. Ménard, sur la scène québécoise depuis près de 60 ans, emploi 1 200 personnes et représente 15% de la production porcine au Québec. Les fermes porcines, un établissement d'abattage, de découpe et de désossage situé à Ange-Gardien et une usine de transformation à Henryville font notamment partie de la transaction. Les activités de meuneries font aussi partie de l'entente. La production annuelle des deux meuneries situées à St-Pie-de-Bagot et à Ange-Gardien dépasse les 500 000 tonnes métriques.

Le directeur général de F. Ménard, Luc Ménard, estime que La Coop Fédérée, et ses divisions Olymel et Sollio Agriculture, «se sont imposée comme un choix d'avenir» pour l'entreprise et les employés. Il entend assurer la transition au sein de la nouvelle structure.

«Grâce à cette transaction, Olymel franchit une nouvelle étape dans sa croissance. F. Ménard est une entreprise dont la réputation n'est plus à faire. Ensemble, nous allons tirer profit de nouvelles synergies et de capacités accrues.» - Réjean Nadeau, PDG d'Olymel

La transaction, dont le montant n'a pas été dévoilé, a été soumise au Bureau de la concurrence. Elle ne comprend pas la production de volailles de l'entreprise F. Ménard.