ENTREVUE | Voici ce qu’Élodie avait à nous dire ce matin

La finale de l’épisode d’Occupation Double de dimanche soir nous a presque tous laissée perplexe. Le dénouement de cette élimination n’était pas du tout ce à quoi le public s’attendait. Ce matin nous avons finalement compris pourquoi Élodie a dû quitter l’aventure.  Nous avons eu la chance de la recevoir en studio et voici ce qu’elle nous a révelé.

  • Élodie nous apprend que son élimination n’est pas uniquement dû à l’accrochage qu’elle et Louis-Philippe on eu en voyage, mais plutôt à une chicane qu’ils auraient eu hors caméra. Si on peut le dire ainsi, ils se sont dit les vraies affaires.
  • Élodie est partie du Québec avec l’intention de révolutionner Occupation Double : Une aventure sans chicane. « On dit qu’un show ça se donne tout le temps avec des chicanes, mais ça serait le fun que cette année ce soit vu sous un autre angle. Pas tout le temps en train de se chicaner, mais qu’il y ait d’autres sortes d'interactions entre les gens. » Naturellement ce n’est pas quelque chose qui à fonctionné !
  • Elle nous révèle que lorsque les nouvelles filles sont arrivées, elle était complètement sous le choc, mais ce nouvel arrivage a permis aux candidats de faire le point sur les vraies et les fausses relations.
  • Notre chère préposée aux bénéficiaires va probablement laisser sa petite voix intérieure la guider vers un potentiel changement de carrière. C’est à suivre !
  • Après avoir vécu mille et une émotions lors de son aventure à Bali, Élodie prendra une bonne semaine de vacances bien mérité pour relaxer avec sa famille au Saguenay.

BONUS : Élodie nous confirme que c’est bel et bien la guerre dans la maison des filles et que la rivalité entre les anciennes et les nouvelles et loin d’être à son apogée. La bisbille est loin d’être terminée. «La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal!»

L’entrevue complète du passage d’Élodie à Rouge se trouve plus bas. Élodie on te souhaite le meilleur pour ton retour au Québec et peut-être bien un amoureux pour la prochaine année.