Autre manif pour le logement social à Rimouski

À Rimouski, une dizaine de personnes ont marché symboliquement jeudi matin  pour demander une fois de plus des investissements des gouvernements de Québec et d'Ottawa pour le logement social.

Selon le comité logement Rimouski-Neigette, jusqu'à 1 200 ménages rimouskois  doivent utiliser 50 % de leur revenu pour leur loyer.

Le coordonnateur du comité souligne les efforts de la ville de Rimouski pour la construction de logements abordables.

Les promesses,  on est tanné. Avec des médecins spécialistes à la tête du gouvernement du  Québec, on a vu les résultats que ça donné pour nos médecins.

Peut-être que si on avait quelqu'un  du communautaire comme premier ministre, nos dossiers avanceraient plus vite.  

Guy Labonté, coordonnateur du comité logement Rimouski-Neigette.

Rappelons que le FRAPRU organisera une grande marche pour le droit au logement qui partira d'Ottawa le 2 septembre pour rejoindre Québec le 29 septembre.

Si vous avez pas de logement, c'est un peu difficile de retourner aux études et de se trouver un emploi. On veut que tout au long du mois de septembre, en période pré-électorale,  on parle de pauvreté,  on parle de construction de logements sociaux partout au Québec. 

Guy Labonté