Cathédrale de Rimouski: le rapport Vignola bien accueilli

Le rapport du mandataire de l'Archevêque de Rimouski dans le dossier de la consultation publique sur l'avenir de la Cathédrale est très bien accueilli.

Le professeur Kurt Vignola recommande trois scénarios visant à prendre une décision éclairée et les conséquences de chacun d'entre eux.

Puisque 77 % des répondants au sondage Léger préfèrent  que la Cathédrale soit convertie en édifice à multi-usages, monsieur Vignola précise qu'il s'agit du scénario le plus couteux mais également le seul  permettant  du financement public.

Il n'écarte pas le scénario de la Cathédrale vouée majoritairement au culte qui répondrait adéquatement aux attentes de 50 % des répondants.

Dans ce cas, il donne un échéancier de trois mois aux intéressés pour présenter un projet qui inclura la preuve d'une viabilité sur 15 ans sans compter sur le financement populaire.

Pour Kurt Vignola, l'option de la conversion de l'édifice est  nettement plus simple pour le financement même si elle n'est pas l'idéale pour l'aspect patrimoniale.

L'ensemble des documents présentés lors du dépôt du rapport sont disponibles sur le site du diocèse de Rimouski.

http://www.dioceserimouski.com/

Le rapport est généralement  bien reçu par les intervenants impliqués dans le dossier.  

Rappelons que le mandataire de l'archevêque Denis Grondin suggère trois scénarios à partir du résultat du sondage de la firme Léger et de la présentation des mémoires en audiences publiques.

Selon lui, le scénario d'une Cathédrale réservée en majeure partie au culte est viable et préférable pour l'aspect patrimonial.

Quant au scénario favorisé par 77 % des répondants au sondage, celui de la conversion en  édifice multi-usages, il sera moins favorable à l'aspect patrimonial mais nettement plus simple pour obtenir du financement public.

Le président de la Fabrique St Germain Normand Lavoie salue les conclusions et les scénarios proposés par Kurt Vignola.

Le président du regroupement diocésain pour la sauvegarde de la Cathédrale Jacques Landry est satisfait et même étonné des résultats du sondage Léger.

Il s'est dit très surpris que 50% des répondants sont pour le maintien de l'édifice majoritairement en lieu de culte.