Catherine McKenna en Gaspésie

La ministre fédérale de l'Environnement Catherine McKenna a visité la Gaspésie pour la première fois mercredi.

Accompagnée du député Rémi Massé, elle en a profité pour visiter plusieurs institutions de la Mitis et de la Matanie, dont  l'usine Marmen de Matane, où l'on fabrique des tours d'éoliennes.

Elle s'est également rendue à Saint-Ulric pour rencontrer le groupe environnemental Uni-Vert.

Durant sa visite, la ministre a abordé plusieurs sujets, dont l'importance des énergies renouvelables pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et l'appui aux initiatives locales pour contrer l'érosion des berges.

« On ne pense pas toujours qu’on a les solutions dans les régions. Le député Rémi Massé m’a dit : « Vous devez absolument venir ici! » C’est extraordinaire de voir qu’on a des compagnies innovatrices qui ont des bonnes solutions. Aussi, on fait de la science. Il y a des bonnes histoires en Gaspésie. Je vais les prendre et je vais les partager, pas seulement au Canada, mais au monde entier, car on doit tous travailler ensemble. »

Catherine McKenna

La ministre de l'Environnement a terminé sa visite à l'Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli, un centre de recherche de Pêches et Océans Canada.