Chantal Pilon se lance en politique fédérale

La femme d'affaires Chantal Pilon veut faire le saut en politique fédérale.

L'ex-présidente de la Chambre de commerce et de l'industrie de Rimouski– Neigette se présente à l'investiture du Parti libéral dans la circonscription de Rimouski– Neigette– Témiscouata– Les-Basques.

La femme de 52 ans, qui était brièvement  candidate à la mairie lors des dernières élections municipales à Rimouski, dit avoir toujours eu un intérêt pour la politique et le développement économique régional.

« Malgré moi, j’ai dû abandonner la course à la mairie. Mais pour moi c’était un au revoir et non un adieu. Je savais que j’allais revenir, mais j’ai dû reculer pour mieux sauter. Il me reste encore beaucoup d’étapes, mais il est certain que le développement économique a toujours été au cœur de ma motivation. »

Chantal Pilon, candidate à l’investiture du Parti libéral dans Rimouski– Neigette– Témiscouata– Les-Basques

Elle dit avoir déjà rencontré plusieurs figures du Parti libéral du Canada dont le premier ministre Justin Trudeau, le député d’Avignon– La-Mitis– Matane– Matapédia Rémi Massé et la ministre du Tourisme, des langues officielles et de la francophonie Mélanie Joly.

Mme Pilon a également entamé un processus de vente pour son entreprise G Communication Marketing.