Deux résidences pour aînés ferment leurs portes dans La Matapédia

Aide Maison Vallée de La Matapédia annonce la fermeture de deux résidences pour personnes âgées en perte d'autonomie.

Cette décision touche les installations de la Villa Georges Fournier de Sayabec et de la Villa Mon Repos de Val-Brillant.

Trente-cinq résidents devront donc se trouver un nouveau toit d'ici la fin de l'année.

Aide Maison Vallée souhaite maintenant concentrer l'ensemble de ses opérations sur son service d'aide à domicile.

La fermeture de ces deux maisons d'hébergement fait suite à plusieurs demandes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent qui auraient eu des répercussions importantes sur la rentabilité de l'organisme.

Par ailleurs, le CISSS a diminué, en décembre 2016, le nombre de places en ressources intermédiaires ce qui a également affecté les finances de l'entreprise d'économie sociale.

« Si vous nous aviez parlé de ça il y a deux ans, on y aurait même pas pensé. Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on a pris cette décision croyez-moi. »

Monique Tanguay, présidente du conseil d'administration d'Aide Maison Vallée de La Matapédia

Réaction du CISSS du Bas-Saint-Laurent

La direction du CISSS se défend en expliquant qu'elle travaillait étroitement avec l'organisme depuis deux ans afin de trouver des solutions.

Les travaux exigés par le Ministère de la Santé visaient essentiellement à faciliter la mobilité des résidents à l'intérieur des bâtiments.

« Ce qui était demandé à la ressource, c’était notamment des ajustements au niveau architectural. Des plans inclinés, très accentués, des pentes et des largeurs de corridors qui avaient comme conséquences de confiner les résidents à leurs chambres. »

Arianne Doucet-Michaud, porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent

Le CISSS et Aide Maison Vallée travaillent actuellement à la relocalisation des résidents dans d'autres établissements.

Les deux organismes assurent que les places demeureront dans la Matapédia.