Fraude au chocolat

La direction du Cegep de Rimouski prévient la population qu'un individu utilise illégalement le nom de l'institution pour faire du porte-à-porte.

L'homme vend du chocolat pour soi-disant financer un projet étudiant du Cegep visant à soutenir le forage d'un puits au Burkina Faso.

La direction du Cegep indique qu'aucun projet de ce genre n'est actuellement en préparation.

La Sûreté du Québec rappelle que tout vendeur itinérant doit obtenir préalablement un permis délivré par la ville.