Groupe Sélection rate la cible dans le projet de la Grande Place

Groupe Sélection n'a pas atteint l'objectif de récolter les 97 signatures nécessaires pour faire avancer le projet de la Grande Place, mais ne jette pas l'éponge.

Sept propriétaires riverains refusent toujours de donner leur accord.

La Ville de Rimouski et Groupe Sélection entendent consulter des experts pour déterminer s'il y a moyen de maintenir le projet en vie.

« La population veut ce projet, 93 % des propriétaires riverains le veulent aussi. On se retrouve avec sept individus qui, clairement, mettent leurs intérêts personnels devant les intérêts de la communauté. Ils n’ont pas une approche rimouskoise et ça me déçoit énormément. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Il déplore que certains récalcitrants s'y opposent pour des raisons personnelles ou demandent des compensations financières en échange de leur signature.

« Dans certains cas, ces propriétaires sont dans les étages supérieurs de Place Saint-Laurent où il n’y aura aucun impact visuel. Ces gens-là ont des droits de regard en matière de stationnement. Non seulement on rencontre les obligations, mais on les excède. »

Marc Parent, maire de Rimouski