Investissement majeur pour l'innovation maritime

Ottawa accorde un financement de 1,2 M$ à Innovation maritime pour l'acquisition d'équipements spécialisés.

Le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, en a fait l'annonce aujourd'hui à Rimouski.

Cet octroi de Développement économique Canada (DEC) permet de doter l'Institut maritime du Québec (IMQ) d'instruments de recherche pour mener des travaux sur la performance environnementale des navires. « Nous sommes bien loin de l’âge d’or des navires à vapeur qui sont absolument néfastes pour l’environnement », évoque le directeur général sortant de l’IMQ, Daniel Dion.

Des technologies plus vertes pour les navires

Les enjeux environnementaux sont désormais au cœur des préoccupations du milieu maritime, selon le centre de recherche.

Les nouveaux équipements, d'une valeur de 1,5 millions, comprennent une génératrice de 1 MW qui servira de banc d'essai moteur. Le directeur général d’Innovation maritime, Sylvain Lafrance, explique que des tests seront menés pour suivre en continue les émissions atmosphériques et les pressions dans le moteur.

Sylvain Lafrance, directeur général d'Innovation maritime.

Sylvain Lafrance, directeur général d'Innovation maritime | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

« On veut transférer de nouvelles technologies et de nouvelles façons de faire aux entreprises actives dans le domaine maritime pour réduire leur empreinte environnementale. Ultimement, nous voulons que les navires soient plus verts et plus performants. En tant que centre de recherche, on s’équipe pour développer ces technologies. »

Sylvain Lafrance, directeur général d'Innovation maritime

La génératrice se trouve à même le bâtiment de l’IMQ. D’importantes contributions financières du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ainsi que du Cégep de Rimouski ont été investies pour l’installation de la pièce d’équipement, qui occupe une pièce entière.

D’autres travaux seront menés sur le bruit sous-marin et sur la stabilité des navires à l’aide de logiciels spécialisés.

« Le secteur maritime a sans cesse besoin d’innovation pour permettre aux entreprises d’accélérer leur productivité. Les fonds permettront à Innovation maritime de consolider sa position dans l’industrie et sur les marchés. »

Rémi Massé, député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et secrétaire parlementaire de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

Innovation maritime reçoit 1,2 M$ de Développement économique Canada.

Maude Parent, journaliste Bell Média