L'École des entrepreneurs du Québec inaugure son campus du Bas-Saint-Laurent

Inauguration de l'École des entrepreneurs du Québec au Bas-Saint-Laurent.

L’École des entrepreneurs du Québec (ÉEQ) a inauguré son campus bas-laurentien à Rimouski jeudi.

La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, était de passage à Rimouski pour en faire l’annonce.

L’école prévoit former 500 entrepreneurs par année et tiendra ses premiers ateliers dès le mois de septembre.

La directrice régionale, Véronique Mariève Gosselin, explique que la mission de l’école est de développer les compétences des entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent et de leur offrir une formation pour favoriser leur croissance.

Véronique Mariève Gosselin, directrice régionale de l'École des entrepreneurs du QUébec au Bas-Saint-Laurent.

Véronique Mariève Gosselin, directrice régionale de l'École des entrepreneurs du QUébec au Bas-Saint-Laurent | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

« On mise sur les entrepreneurs qui sont déjà en affaires pour les amener croître, ce qui était un manque dans la région. Il manque certaines notions dans l’offre de formation et nous voulons travailler en complémentarité avec ce qui existe déjà pour développer le volet croissance. »

Véronique Mariève Gosselin, directrice régionale de l’École des entrepreneurs du Québec au Bas-Saint-Laurent

Le campus de Rimouski s’ajoute à ceux de l’Outaouais, de la Mauricie et de Montréal. Le gouvernement du Québec avait annoncé une contribution financière de 4,4 M$ sur cinq ans au printemps 2018 pour l’implantation de ces trois campus régionaux.

La ministre Marie-Eve Proulx estime que l’ouverture du campus à Rimouski est une « excellente nouvelle pour la région ».

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent.

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

« Si on forme de bons entrepreneurs, on va avoir des entreprises en croissance et qui perdurent dans le temps. Ça aura des répercussions directes sur les communautés rurales et la prospérité du Québec. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent.

Des activités spécifiques à la région

La formation de l’ÉEQ au Bas-Saint-Laurent sera adaptée aux réalités et aux besoins de la région, selon Véronique Mariève Gosselin. « On va, par exemple, travailler sur la notion d’économie sociale, parce que le Bas-Saint-Laurent se démarque dans cette orientation », indique-t-elle.

Il y aura également des activités de café-croissant où les entrepreneurs pourront échanger et un balado intitulé Courant entrepreneur.

Ce dernier dressera le portrait de 15 invités en 8 épisodes disponibles sur iheartradio.

Sur le même sujet
- La SOPER a investi 1 M$ en 2018