La jonquille: un symbole de résilience pour les personnes touchées par le cancer

La population du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie est invitée à être à nouveau généreuse cette année dans le cadre de la campagne de la jonquille de la Société canadienne du cancer (SCC).

Du 1er au 7 avril, environ 500 bénévoles s'affaireront à vendre des fleurs fraîches dans plus de 70 points de vente, vont faire du porte-à-porte ou encore solliciteront des dons dans les rues.

L'an dernier, la levée de fonds avait premis de récolter 65 000$ uniquement au Bas-Saint-Laurent. De ce montant, 17 000$ provenaient de la région de Rimouski et de Mont-Joli.

« Cette année, on vise environ la même chose. C’est certain qu’on aimerait amasser un peu plus. On travaille très fort au niveau de la prévente. »

Marie-Nöelle Lacasse, agente de développement à la Société canadienne du cancer

L'argent amassé sera réparti dans 80 hôpitaux du pays qui font des essais cliniques sur plus de 100 types de cancer.

« L’argent va vraiment à la recherche ainsi qu’au soutien des familles qui vivent avec un proche atteint du cancer. »

Marie-Nöelle Lacasse, agente de développement à la Société canadienne du cancer

La population du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie est invitée à être à nouveau généreuse cette année dans le cadre de la campagne de la jonquille de la Société canadienne du cancer.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

Quelques nouveautés en 2019

En nouveauté, l'organisme proposera un forfait reconnaissance et gratitude qui permettra aux entreprises d'offrir des arrangements floraux à leurs employés et leurs clients.

Par ailleurs, en plus des fleurs, des tablettes de chocolat concoctées par le chef Ricardo Larrivée seront vendues, toujours au profit de la Société canadienne du cancer.

Il sera également possible de faire un don en ligne en visitant le site cancer.ca/jonquille.