La MRC de La Matapédia adopte la Déclaration d'urgence climatique

À l'instar de plusieurs grandes villes au Québec, dont Rimouski, la MRC de La Matapédia emboîte le pas et adopte la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique.

Devant une vingtaine de personnes, le conseil des maires a dit reconnaître l'urgence d'agir pour lutter contre les gaz à effets de serre.

« À court terme, il n’y aura pas nécessairement de grands changements. Cependant, c’est un appel à nos gouvernements de prendre en considération tout ce qui se passe et de voir à implanter des mesures pour faire des changements. »

Chantale Lavoie, préfêt de la MRC de La Matapédia

Archives Bell Média

Les citoyens présents, dont plusieurs membres du Comité vigilance hydrocarbures Vallée de la Matapédia, ont salué l'initiative de la MRC.

Ils espéraient cependant une prise de position des élus concernant l'exploration et l'exploitation pétrolière et gazière sur le territoire.

Un mouvement matapédien important selon Dominic Champagne

Notons que l'adoption de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique s'est fait en présence de l'initiateur du Pacte pour la transition, Dominic Champagne.

Le militant écologiste était en tournée la semiane dernière au Bas-Saint-Laurent.

« Ce que je constate ici, c’est qu’à Amqui, à Matane également, il y a de plus en plus citoyens qui vont faire porter la Déclaration d’urgence climatique. Les municipalités endossent ça et reconnaissent qu’il y a une urgence. »

Dominic Champagne, instigateur du Pacte pour la transition

Director Dominic Champagne

LaPresse

D'après les informations de Maude Parent, journaliste Bell Média.