La Vallée manque de psychologues

La rareté de main d'oeuvre se fait à nouveau sentir au Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Le centre est à la recherche de dix psychologues pour répondre à la demande.

Actuellement, une dizaine de patients de la Vallée de la Matapédia sont en attente pour consulter un psychologue.

Selon le CISSS, le délai d'attente, qui est d'un peu plus de 30 jours, correspond aux normes.

« C’est certain que c’est un type d’emploi très recherché au niveau de notre CISSS. En même temps, partout dans la province, c’est la même chose. On a des difficultés de recrutement au niveau des psychologues considérant la concurrence avec le marché privé. »

La coordonnatrice des ressources humaines au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Katy Pelletier

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est ouvert à l'embauche de travailleurs étrangers, à condition qu'ils soient reconnus par l’ordre des psychologues du Québec.