Le CISSS du Bas-St-Laurent doit expliquer ses choix dans la Mitis

La direction du CISSS du Bas-St-Laurent doit présenter son plan de réaménagement majeur de l'Hôpital de Mont-Joli à la population de la Mitis.

À l'issue de l'assemblée citoyenne  qui a réuni 80 personnes, le député de Matane-Matapédia estime que la direction du centre a l'obligation d'expliquer ses choix.

Pascal Bérubé ajoute qu'il est essentiel  que les résidents de la Mitis connaissent la stratégie à venir dans les prochains mois pour les soins de longue durée:

" D'autant plus que les aménagements liés aux soins de longue durée ont été payé par la communauté de la Mitis, notamment via la Fondation. Alors c'est une invitation formelle au CISSS du Bas-St-Laurent de convoquer une assemblée pour présenter ses projets de réaménagement majeur de l'hôpital de Mont-Joli. "

Il écorche au passage la politique de centralisation  du ministre de la santé Gaétan Barrette qui a un impact direct sur la qualité des services dans la région:

" Je suis convaincu que la population de Rimouski, qui est formée en partie par des gens originaire de la Mitis, de la Matapédia et la Matanie  est consciente qu'il faut avoir des soins ailleurs aussi sur le territoire. On parle de soins de base et pas de spécialités. "