Le CRMB et l'ISMER mèneront de nouvelles recherches industrielles en biotechnologies marines

Le CRBM et l'ISMER s'unissent dans le cadre d'un nouveau projet de recherche.

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) et l'Institut des sciences de la mer de de Rimouski (ISMER) s'unissent dans le cadre d'un nouveau projet de recherche.

Ce projet, qui s'échelonne sur trois ans, vise à valoriser la bio-ressource du système marin du Saint-Laurent à des fins industrielles.

Les travaux, d'une valeur de 865 000 $, consisteront à recueillir des échantillons d'eau de mer pour favoriser la croissance de micro-organismes.

Ces nouvelles souches de micro-organismes seront ensuite mises à la disposition de deux partenaires, soient InnuScience Canada et la nano-brasserie Brett et Sauvage.

Selon la chercheuse Karine Lemarchand de l'UQAR-ISMER, l'utilisation de micro-organismes actifs et vivants est peu répandue dans les industries. Ceux qui sont exploités dans « les secteurs de la fermentation, du traitement des eaux et des produits nettoyants écologiques proviennent essentiellement de milieux terrestres ou d'eau douce », explique-t-elle.