Le diffuseur Kaméléart suspend ses opérations

Le seul diffuseur de spectacles dans La MatanieKaméléart, suspend ses activités jusqu'en 2020.

Cette pause d'un an débutera le 1er mai à la suite des spectacles prévus à l’horaire cet hiver et ce printemps.

Aucun spectacle ne sera donc présenté cet été et l’automne prochain.

La direction justifie cette décision en raison des nombreuses divergences entre l'organisme et la Ville de Matane plus spécifiquement concernant la gestion du Centre d'art Le Barachois et le rôle du diffuseur dans l'administration du théâtre.

« On a un point de vue qui est un peu différent de celui de la Ville. Ça risquait d’affecter notre programmation. Comme on n’arrivait pas à s’entendre, on a préfère prendre une pause et réfléchir sur comment on pourrait restructurer les choses pour que la diffusion de spectacles puisse bien vivre dans La Matanie. »

Bobby Marmen, président par intérim de Kaméléart

Au courant des prochains mois, le conseil d'administration de l'organisme compte repenser la stratégie de diffusion avec l'aide d'un conseiller professionnel.

Suite à cette annonce, deux personnes qui travaillaient pour Kaméléart, soit la directrice, Marie-Claude Soucy, et un employé à la billeterie, perdront leur emploi.

Une décision saluée par le ROSEQ

Par ailleurs, le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l'Est-du-Québec (ROSEQ) a réagi à l'annonce de Kaméléart.

Le ROSEQ a salué la décision du diffuseur matanais et confirme qu'il l'accompagnera dans ses activités.

« Cette décision, prise à l’unanimité par le conseil d’administration de Kaméléart, laisse entrevoir une bonne cohésion favorable pour la suite des choses, il faut donc profiter de ce virage pour rallier les partenaires autour des enjeux communs. »

Frédéric Lagacé, directeur général du Réseau des Organisateurs de Spectacles de l'Est-du-Québec