Le dossier de la 20 refait encore une fois surface

À 5 mois des élections provinciales, les Chambres de commerce du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie réclament  la reprise des travaux pour le prolongement de la 20 entre Notre-Dame des Neiges et Bic.

Le projet évalué à plus d'un milliard de dollars a été retiré du programme québécois des infrastructures à l'automne 2015 au profit de l'autoroute 185.

Les 7 Chambres de commerce de l'Est du Québec ont signé une résolution demandant que le prolongement de la 20 soit réintégré dans le PQI.

En plus de l'argument bien connu du développement économique et touristique, le président de la Chambre de commerce de Rimouski-Neigette insiste sur l'aspect sécurité.

L'hiver dernier, la route 132 a été complètement  fermée à 5 reprises pour un total d'une centaine d'heures.

François Dumont:

" Quand on regarde les problèmes qu'on a eu  durant l'hiver avec les accidents à Notre-Dame-des-Neiges avec le camion citerne déversé à St-Fabien. " 

Monsieur Dumont espère éviter les  promesses creuses:

" On veut un engagement de ceux et celles qui seront candidats et candidates et de leur parti respectif et  de faire en sorte qu'en octobre, lorsque le gouvernement entrera au pouvoir,  d'avoir un engagement ferme pour l'autoroute 20. "