Le projet de l'autoroute 20 devra attendre aux prochaines élections

Philippe Couillard promet de réinscrire le projet de l’autoroute 20 au Plan québécois d’infrastructures dans la première année de son prochain mandat si son parti est réélu au pouvoir.

 

De passage au Bas-Saint-Laurent cette fin de semaine pour une tournée de deux jours, M. Couillard a fait l'annonce lors du brunch de l’Association libérale de Rimouski.

 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

 

« C’est un projet qui est entre 900 millions et un milliard de dollars. Une bonne partie c’est le pont à Trois-Pistoles qui est une structure un peu plus complexe et un peu plus coûteuse. »

 

Rappelons que le projet de l'autoroute 20 a été retiré du PQI il y a trois ans pour régler le dossier de l'autoroute 185.

 

« Il n’y a pas de la place pour tous les projets en même temps. Il y avait un très gros programme routier ici, la 185, qui occupait une grande partie du PQI. Je pense qu’on peut dire que la voie est dégagée. On voit la fin du travail. Des gros projets comme ça, il n’y en a plus beaucoup au Québec. Probablement que la 20 c’est le dernier grand projet routier par rapport aux autres régions du Québec et ça va être fait, c’est important. »

 

Le député de Rimouski, Harold Lebel, a réagi à la suite de cette annonce du premier ministre.

 

« On nous a promis pendant trois ans que ça allait réintégrer. On arrive à quelques mois des élections et on se fait dire : on verra après les élections et on vous promet qu’après les élections on va réintroduire l’autoroute 20 au PQI. Pendant trois ans on les a crus. Comment on pourrait aujourd’hui les croire encore? C’est ce que je me pose comme question. »