Les employés des résidences pour aînés veulent une bonification salariale

Le syndicat des employés des centres d’hébergement pour aînés lance une négociation coordonnée.

 

Les deux mille travailleurs demandent aux employeurs une bonification salariale équivalente aux augmentations du salaire minimum ou 50 cents par année selon la proposition la plus avantageuse.

 

Actuellement, le salaire moyen d’un employé des résidences pour aînés tourne autour de 12,75$ l'heure.

 

Le vice-président des secteurs privés de la Fédération de la santé et des services sociaux, Dany Lacasse.

 

« C’est important qu’on se coordonne en négociations et qu’on se donne des conditions de travail qui vont faire que notre monde vont avoir de l’intérêt à rester et ne pas juste penser au profit. Quand on est rendu à faire de l’argent sur le dos de nos aînés, ça ses limites. »

 

Au Bas-St-Laurent, le syndicat représente environ 330 salariés répartis dans quatre centres d’hébergement et une institution religieuse.

 

La convention collective arrive à échéance ce printemps.

 

Les projets de négociation seront déposés au cours des prochaines semaines.